La majorité municipale de droite n’aime pas les pauvres et choisit sa population !

Il ne veut pas les loger, aujourd’hui près de 4000 dossiers de demande de logement social sont en souffrance de propositions à Anglet. Ce chiffre a doublé en 5 ans. Et M. le Maire laisse construire des résidences hors de prix pour loger les plus fortunés !
La pauvreté est grandissante partout en France, Anglet n’y échappe pas.

Il s’agit aujourd’hui de nos séniors qui ne peuvent plus vivre de leur maigre retraite, de nos jeunes travailleurs précaires, isolés et démunis, ceux sont 50% des personnes qui fréquentent l’épicerie sociale d’Anglet.
Les citoyens les plus précaires, en situation d’urgence doivent attendre au minimum 6 mois pour être logé. Seulement 12 logements d’urgence existent soit le même nombre qu’il y a 5 ans, pourtant M. Olive s’était engagé lors de sa campagne pour acquérir 22 logements.

Alors parlons de « ma nuit » ! Une bâtisse Angloye pouvant accueillir 28 personnes. La mobilisation des associations et la pétition lancée par M. Murat a permis d’ouvrir ce lieu toute l’année et non plus les 4 mois d’hiver, mais il s’agit d’une simple mise à l’abri pour la nuit.
Il faut aller plus loin et nous proposons la transformation de cette maison en logements avec un suivi social.

RSS
Twitter
Visit Us
Instagram